Le Blog

Angoulême 2018

Affiche de CoseyMon programme pour le festival d’Angoulême 2018, du 25 au 28 janvier :

Pour le public

Je serai sur le stand de Casterman pour trois séances de signatures (sans dessin) :

– le jeudi de 15h à 16h
– le vendredi de 15h30 à 16h30
– le samedi de 18h à 19h

Venez avec vos questions et vos sujets de discussions 🙂

Pour les auteurs

Je serai présent aux “P’tit Dej” organisés par le SNAC jeudi, vendredi et samedi matin. Ces tables ronde se tiendront dans le Magic Mirror, cour de l’Hôtel de ville d’Angoulême, à partir de 9h30. Une boisson chaude et des viennoiseries vous seront offerts. Ces “P’tit Dej” sont réservés aux auteurs et aux étudiants en cycle de bande dessinée sur présentation de leur badge ou carte d’étudiant.

J’animerai en particulier, le vendredi, la table ronde « Quel sera l’auteur, l’autrice de bande dessinée de demain ? Quelles sont les tendances et mutation de nos métiers ? Quelles perspectives pour l’édition, l’auto édition, le financement participatif et les activités annexes ? » Avec Maliki et Boulet (auteurs), Becky (Maliki.com), Emmanuel de Rengervé (SNAC), Elodie Goncalves (ULULE). Modération : Denis Bajram (EGBD).

Pour conclure

En vérifiant mon planning, je vois qu’il ne me reste qu’une heure de libre jeudi après-midi. Autrement c’est rendez-vous sur rendez-vous de 9h30 à 19h30, et ce tous les jours. En effet, le festival BD d’Angoulême, au delà de tout ce qui est public, c’est aussi un salon professionnel. Depuis des années j’y viens aussi pour rencontrer éditeurs, libraires, représentants, journalistes, institutionnels, auteurs voire amis, tous venus du monde entier. Tout cela dans les salons feutrés des hôtels charentais, dans les arrière-boutiques surchauffées des stands d’éditeurs, dans les restaurants, les bars et autres magic mirrors… On règle souvent en quatre jours ce qui aurait pris des mois à organiser. Épuisant mais passionnant !

Bon festival à tous !

Des failles dans nos processeurs

Très mauvaise surprise pour commencer 2018 : des chercheurs ont découvert que la plupart des processeurs informatiques contiennent depuis 20 ans des failles majeures qui rendent, pour l’instant, tous les ordinateurs mais aussi les smartphones aussi peu sécurisés qu’une tente de camping. En gros, une simple page web peut vous dérober tous vos mots de passes !

Les mises à jour de sécurité arrivent au compte-goutte, mais tant que vous ne serez pas sûr que votre machine est protégée, je ne peux que vous recommander de ne pas trainer n’importe où sur le web…

Voici un article assez complet et relativement simple sur l’affaire :

Illustration scientifique

Une régate stellaire autour de GJ436. Les plaisanciers spatiaux parqués dans le plan équatorial de l’étoile attendent que la planète chevelue jaillisse de ce plan pour «rider» le vent planétaire à l’aide de vaisseaux kite-surfs et ainsi s’élever jusqu’au-dessus des pôles de l’étoile, offrant une vue imprenable sur l’ensemble du système et sur la mystérieuse planète perturbatrice, qui apparaît comme un point brillant en arrière-plan.

Je viens d’illustrer une publication scientifique internationale (parue dans la célébrissime revue “Nature”) concernant GJ436, une étrange exoplanète. Les astronomes qui ont fait cette découverte sont venus me voir avec l’envie de sortir de l’illustration scientifique rigoriste du moment pour offrir un peu plus de “merveilleux scientifique” au grand public. Je ne pouvais qu’être d’accord, je milite pour cela depuis des années ! Quand j’étais gamin, je collectionnais à la fois les images de SF et celles de la NASA, les photos des télescopes comme les illustrations de prospective, en sachant bien faire la différence entre tous ces types d’images. Le merveilleux des récits de Jules Verne, des voyages de Tintin sur la Lune ou des images de science-fiction n’a jamais détourné qui que ce soit des sciences dures, mais au contraire leur a ramené des générations de curieux et de futurs savants. N’ayons pas peur de faire rêver avec la science !

Avec un grand merci à David Ehrenreich et Vincent Bourrier de l’Université de Genève.

RAAP : résultat des élections

Élection RAAP : renouvellement profond du conseil d’administration ! Ce résultat est très significatif du désaccord des auteurs et des artistes avec la gestion de leur régime de retraite complémentaire. Frédéric Buxin, le président emblématique de la si détestée réforme des “8%” ne sera plus que suppléant. Les candidats soutenus par le SNAC ont, eux, tous été élus.

Félicitation en particulier à mon camarade d’atelier virtuel, Alexis Sentenac, qui va se charger de porter la voix des auteur de BD au conseil d’administration !

Rapport d’expérience dédicace 2

Après le premier round à Toulouse, ce coup-ci, c’est à Gibert Joseph Paris que cela se passait. Que de monde ! J’ai finalement fait trois tirage au sort, donc trois dessins, un par heure, car j’ai senti que deux dédicaces ça allait faire un peu juste 🙂

J’en profite pour remercier publiquement Paul Renaud, qui a eu la bonne idée de me proposer de réaliser une couverture collector pour Marvel, ainsi que Panini Comics France, le Toulouse Game Show et la librairie Gibert Joseph Toulouse qui ont rendu ça possible !

Merci à Stéphane Girod pour l’accueil et les photos.

Rapport d’expérience dédicace

J’avais accepté de refaire quelques dédicaces, pour le collector Marvel Avengers spécial TGS Comics / Gibert Joseph Toulouse dont j’ai dessiné la couverture. Comme je n’avais jamais signé de comics, j’avais eu envie pour une fois de rejouer le jeu, bien que j’aie cessé les dédicaces dessinées depuis dix ans. Je dois dire que ça s’est très bien passé. Avec l’ami Paul Renaud, nous avons un peu été collés tout le week-end à notre table, au milieu de l’exposition “French Touch” de Marvel France. Le comportement du public est assez différent de celui de la BD franco-belge, sans doute parce qu’il a l’habitude de payer pour avoir un dessin (même si en l’occurrence pour ce collector c’était gratuit, sur tirage au sort). Je ne sais vraiment pas comment je pourrais adapter cette plutôt bonne expérience aux salons traditionnels. Je vais y réfléchir. Mais ne vous faites pas trop d’illusions non plus 🙂

Ah, oui, vendredi, les Parisiens, c’est votre tour ! Deux dédicaces dessinées à gagner (et ce sera sans doute les dernières avant longtemps)

Merci à Pascal Galibert, Rom Or, Panini Comics France et au Toulouse Game Show pour les photos.

Rencontre avec Mathieu Bablet

Je n’ai pas caché tout le bien que je pensais du Shangri-la de Mathieu Bablet. C’est pour cela que j’ai demandé à modérer la rencontre que lui ont consacré les Utopiales Nantes cette année. J’ai essayé, au delà de son travail, de dévoiler un peu plus sa pensée et sa vision du monde. J’imagine que cela n’a pas été toujours simple pour Mathieu, surtout que cette rencontre se passait sur la très grande scène, et je le remercie d’autant plus d’avoir joué le jeu !

Écouter la rencontre :

Merci à Actu SF pour l’enregistrement, et au Cri du Troll pour les photos.

Alerte dédicace à Paris

Amis parisiens, c’est à votre tour ! Marvel France, le TGS et les librairies Gibert Joseph m’ont proposé de dessiner une couverture collector exclusive pour le premier numéro d’Avengers Universe. Et accrochez-vous, damnés collectionneurs, vu que je n’ai jamais dédicacé de comics Marvel à Paris, j’ai accepté exceptionnellement de faire DEUX dédicaces dessinées, sur tirage au sort parmi les Avengers Universe vendus. Autrement, je signerai, comme à mon habitude, ce collector, mais aussi vos “Fantastic Four 20 ans”, vos “Kirby & me”, vos “Universal War One Marvel” ainsi que tous mes autres albums français évidemment. Et là ou ça devient magique pour de bon, c’est que mon camarade Paul Renaud, le frenchy de chez Marvel qu’on ne présente plus, sera aussi de la partie ! Rendez-vous vendredi 8 décembre, à partir de 16h, chez Gibert Joseph Paris.

CSG des auteurs : la compensation

Très bonne nouvelle ce matin au sujet de la compensation de la hausse de la CSG pour les auteurs et artistes ! La pression que les organisations de créateurs ont mis sur le Ministère de la Culture, en direct ou via les parlementaires et personnalités que nous avons contactés, a enfin obtenu l’effet escompté. Nous restons vigilants, mais l’engagement de ce matin est politiquement franc et pragmatiquement clair.

On regrettera tout de même que ce soit au Ministère de la Culture de financer cela sur son budget, et non une compensation interne à la Sécurité Sociale comme pour les salariés. Il faudra aussi veiller que ce dispositif soit bien pour tous les artistes auteurs, et non seulement pour les affiliés (c’était le problème de l’amendement passé au Sénat), nous attendons avec impatience de voir le projet réglementaire. Enfin, si tout devait être résolu pour 2018, il va falloir très vite que le Ministère nous explique la manière dont cela fonctionnera à partir de la grand réforme AGESSA MDA de 2019.

La ministre de la Culture s’est mobilisée pour trouver une solution permettant de garantir aux artistes auteurs un maintien de leur pouvoir d’achat dans le contexte de hausse de la CSG.

Afin de sécuriser le dispositif, le Gouvernement a choisi par voie réglementaire un mécanisme de compensation qui sera mis en œuvre par les organismes agréés gérant le régime de sécurité sociale des artistes auteurs (Agessa et Maison des Artistes) et qui sera financé sur le budget du Ministère de la Culture en 2018.

Ce dispositif ne sera pas une subvention destinée à s’acquitter de la cotisation vieillesse de base, mais bien une mesure de garantie du pouvoir d’achat.Le communiqué complet www.culturecommunication.gouv.fr