Rendez-vous de la BD d’Amiens 2022

Depuis plus de 20 ans, je me rends avec beaucoup de plaisir au Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens. Cette année, ses organisateurs m’ont fait l’honneur de me confier leur affiche. Je serai donc au festival du 4 au 5 juin pour rencontrer le public qui s’y pressera j’imagine en nombre. Et, dès le 2 juin, j’inaugurerai la grande exposition consacrée à mon travail et à la BD Goldorak. Elle restera visible à la Maison de la Culture d’Amiens jusqu’au 2 octobre.

L’affiche

La première image que j’ai dessinée pour l’édition 2022 des Rendez-vous BD était une carte de vœux. On y voyait des personnages de BD transformer un méchant coronavirus en gentil smiley.


En ce début d’année, on avait espoir qu’en juin la crise COVID serait enfin derrière nous. C’était se réjouir un peu tôt (sans parler du fait que Valérie et moi allions attraper le virus au festival d’Angoulême peu après et passer un très mauvais moment).

C’était avec la même envie de tourner la page de la crise sanitaire que j’avais proposé aux Rendez-Vous une affiche très positive. Mes premières recherches ne me plaisaient pas : on y voyait un gigantesque Goldorak surplombant la ville d’Amiens, mais cela lui donnait un air bien trop guerrier à mon goût. La version finale est beaucoup plus tendre : devant la cathédrale de la ville, des enfants de BD grimpent dans la main du robot géant. Ainsi Goldorak ne représente plus une arme de guerre, mais une main tendue en signe de paix.

Je suis encore plus heureux d’avoir fait ce choix aujourd’hui. En effet, depuis, la guerre, la vraie, s’est tristement invitée dans nos vies d’Européens. Comme beaucoup, j’ai été choqué de voir autant d’innocents souffrir et mourir parce qu’un type dans son bureau a pensé qu’il pouvait imposer sa volonté à un autre pays. Si l’auteur d’Universal War a beaucoup parlé de la folie des hommes et de la guerre, je suis heureux que cette affiche, comme notre BD Goldorak, parlent finalement de paix.

Oui, depuis près de 25 ans, les Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens sont un lieu d’amusement, de culture et de rencontre. Je serai donc très heureux de retrouver le public et les amis d’Amiens dans quelques jours.

 

Le programme

Du 2 juin au 2 octobre
Grande exposition de Goldorak à Goldorak

Sous le titre De Goldorak à Goldorak la Maison de la Culture d’Amiens accueille une exposition consacrée à mon parcours. Un événement à ne surtout pas manquer si vous êtes fan du robot de l’espace ou de mon travail.

Entrée libre

Inauguration le 2 juin à 18h30

Pour en savoir plus :

Le 4 et 5 juin
Rencontres, ateliers et signatures

Halle Freyssinet, rue de la vallée

▶︎ SAMEDI 4 JUIN

▹ 11h00 – 12h00
La Fabrique : dessiner Goldorak

▹ 14h00 – 15h00 – Halle Freyssinet
Dessin live

▹ 15h30 – 17h00 – Halle Freyssinet
Séance de signature (sans dessin)

▶︎ DIMANCHE 5 JUIN

▹ 10h00 – 11h00 – Halle Freyssinet
Rencontre café avec 10 personnes sur inscription à l’arrivée à la Halle

▹ 15h16 – 16h15 – Halle Freyssinet
Séance de signature (sans dessin)

▹ 15h16 – 16h15 – Auditorium
Conférence Goldorak
Avec Denis Bajram et Marie-Luz Ceva (commissaire de l’exposition De Golodrak à Goldorak)

 

Pour en savoir plus :

De Goldorak à Goldorak

Du 2 juin au 2 octobre, Amiens accueille l’exposition De Goldorak à Goldorak consacrée à mon parcours. Un événement à ne surtout pas manquer si vous êtes fan du robot de l’espace ou de mon travail. Entrée libre.

Pourquoi « De Goldorak à Goldorak » ? En fait, en 1980, à l’âge de dix ans, j’ai écrit et dessiné ma première bande dessinée, Goldorak, une aventure de vingt pages à l’apparence évidemment très approximative. Quarante ans plus tard, en 2021, est paru l’album Goldorak écrit et dessiné avec les amis Xavier Dorison, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo. C’est donc les quatre décennies créatives entre ces deux Goldorak que raconte l’exposition.

Elle commence au rez-de-chaussée par un parcours chronologique. Partant des dessins d’enfance puis de jeunesse, elle présente des originaux de Cryozone et d’Universal War One, avant d’entrer dans mes années numériques.

Au second étage, l’exposition offre une plongée monumentale dans les images de notre Goldorak. Vous y découvrirez les étapes des planches, mais aussi une partie des objets que j’ai pu collectionner autour du robot géant.

 

C’est avec ce message et ces photos sur les réseaux sociaux que j’ai annoncé l’exposition : « Ce week-end, j’ai emballé ce que je prête à la Maison de la Maison de la Culture Amiens pour l’exposition consacrée à mon parcours (en partenariat avec les Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens). À peine deux trois cartons, quelques planches et quelques bricoles de rien du tout… Mais je vous reparlerai bientôt plus longuement 🙂 »

Les photos du montage de l’exposition montre l’ampleur du projet sur deux étages de la Maison de la Culture d’Amiens. J’ai signé la scénographie et le commissariat d’exposition avec Marie-Luz Ceva. C’est une production de la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre des Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens 2022 en partenariat avec On a marché sur la bulle et les Éditions Kana.

Rendez-vous maintenant à Amiens pour découvrir tout cela en vrai et en grand. Très très grand !

Informations pratiques

Du 2 juin au 2 octobre 2022

Maison de la Culture d’Amiens,
2 place Léon Gontier

Horaires

Du mardi au vendredi :
13h-19h
Le samedi et le dimanche :
14h-19h (10h-19h au mois de juin)

Entrée libre

Vernissage le 2 juin à 18h30 en présence de l’auteur.

 

Goldorak au Festival du Livre de Paris

Goldorak est accueilli avec les honneurs au Festival du Livre de Paris, qui se tient du vendredi 22 au dimanche 24 avril 2022 au Grand Palais Éphémère. Expositions, rencontres, le tout accessible gratuitement.

Le salon du livre de paris revient après deux années blanches, sous une nouvelle forme, abandonnant l’appellation « salon » pour « festival » et surtout quittant le lugubre centre des expositions de la Porte de Versailles pour le magnifique Grand Palais au pied des Champs-Élysées. Enfin, normalement, car il est en rénovation. Le festival se tiendra donc pour quelques années au le Grand Palais Éphémère, magnifique bâtiment temporaire construit de l’autre côté de la scène, sur le champ de mars.

Grande nouveauté aussi de cette nouvelle formule : l’entrée au festival est gratuite.

Une exposition

Trois expositions sont au programme du festival. L’une est consacrée à notre bande dessinée Goldorak, les autres à Zep et à la collection Folio. L’exposition Goldorak est une version un peu plus réduite, espace oblige, de celles que les visiteurs ont pu découvrir au Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême. Elle sera ouverte librement pendant toute la durée du festival.

Une rencontre

Sous le titre « Goldorak, culte ! », Valentin Paquot, qui avait brillamment accompagné le lancement de notre album, animera une nouvelle table ronde avec Xavier Dorison et votre serviteur. L’occasion de faire le bilan sur cet incroyable succès éditorial.

Rendez-vous le vendredi 22 avril à 16h sur la Scène Imagine.

L’atelier virtuel au festival BD d’Hérouville-Saint-Clair

J’ai souvent parlé de l’Atelier virtuel que je partage avec pas mal de collègues. Il a enfin un site, www.ateliervirtuel.fr. Et ce week-end, il se réunit en festival près de chez nous.

En 2019, le festival BD d’Hérouville-Saint-Clair avait choisi d’élire Thibaud de Rochebrune président pour l’année suivante. Une année 2020 qui s’annonçait prometteuse… mais ça, c’était avant ! Ce n’est donc que deux ans plus tard que Thibaud va enfin pouvoir passer en “mode présidentiel”. Et ce sera l’occasion de réunir le plus gros de l’Atelier virtuel en “mode présentiel”.

Il faut dire que le festival Des Planches et des Vaches, est déjà, depuis des années, une grande réunion familiale d’auteurs et d’autrices de bandes dessinées. On s’y retrouve entre amis plus qu’entre collègues. Alors quand l’un des membres de l’atelier en est élu président, naturellement, c’est presque tout l’Atelier Virtuel qui s’y retrouve.

À l’exception de quelques piliers, et si le COVID ne frappe pas encore (croisons les doigts !), vous pourrez nous retrouver les 2 et 3 Avril prochain, à la Fonderie, lors de conférences, de démonstrations ou de séances de dédicaces. Seront présents, Denis Bajram, Brice Cossu, Nicolas Barral, Johann Corgié, Julien Carette, Djet, Yoann Guillo, Malo Kerfriden, Valérie Mangin, Thibaud de Rochebrune, Mathieu Salvia, Alexis Sentenac et Ronan Toulhoat.

Vous pourrez bien sûr aussi rencontrer les autres sympathiques invités du festival : des Régis Loisel, des Vincent Mallié, des Fred Vignaux, et tellement d’autres !

programme :

News publié originellement ici : www.ateliervirtuel.fr


Mise à jour

Hélas, suite aux prolongations jouées par le COVID que nous avons ramené d’Angoulême, Valérie et moi serons absents ce week-end 🙁

Angoulême 2022

Fans de Goldorak, rendez-vous au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême du 17 au 20 mars.

Pour commencer, vous pourrez admirer l’exposition dédiée à notre BD, bulle Manga City.

Toute la team Goldorak, Denis Bajram, Xavier Dorison, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo, y sera présente pour vous dédicacer vos albums :

  • Le jeudi 17 de 11h à 12h30
  • Le vendredi 18 de 14h30 à 16h
  • Le samedi 19 de 12h à 13h30
  • Le dimanche 19 de 11h à 12h30 (sans Alexis et Brice)

Ne manquez pas aussi les tables rondes :

  1. « Recréer une légende : Goldorak »
    avec toute la team des auteurs
    samedi 19 de 10h30 à 11h45 à la bulle Manga City
  2. « Les robots et nous »
    avec Denis Bajram, Sylvain Repos et Patrice Killoffer
    samedi 19 de 12h à 13h30 au conservatoire Gabriel Fauré

Enfin, parce qu’il n’y a pas que Goldorak dans la vie, je serai aussi en dédicace pour Inhumain le vendredi 18 au stand Dupuis, bulle Champ de Mars, avec Valérie Mangin et Thibaud de Rochebrune :

  • Le vendredi 18 de 18h à 19h
  • Le samedi de 16h30 à 17h30

On en profitera pour fêter la nomination de notre album au prix des Lycéens 2022.

Bon festival à tous !

 

Vœux 2022

Fin 2016 paraissait le tome 3 d’Universal War. Cela fait plus de cinq ans ! Ces cinq années ont été complètement folles pour moi. Après avoir consacré toute mon énergie à la lutte en faveur des auteurs et autrices, entre autres avec la fondation des États Généraux de la Bande Dessinée puis de la Ligue des auteurs professionnels, j’ai accumulé à nouveau un trop grand nombre d’heures sur la bande dessinée Goldorak… alors que nos vies étaient profondément bouleversées par la pandémie COVID-19. Enfin, la parution et la promotion de ce Goldorak ont été un énorme moment d’émotion et de folie.

Mais tout cela est d’ores et déjà du passé. Et 2022 est une toute nouvelle année. Je retourne donc enfin à ma table à dessin. Je suis sûr que, sur notre carte de vœux commune avec Valérie Mangin, mes lecteurs les plus impatients auront reconnu Théa, l’héroïne d’Universal War two. Qu’ils se réjouissent : je suis au travail sur le tome 4 ! Et je compte bien enchainer avec les deux derniers tomes d’UW2 ! Si tout va bien dans les trois prochaines années, vous aurez la fin de cette histoire. Enfin, jusqu’à que je commence UW3, bien sûr 🙂

D’ici là, je vous souhaite à toutes et tous une très heureuse année 2022 !

 

Goldorak, un succès incroyable !

Bilan économique de fin d’année pour notre Goldorak : c’est juste hallucinant !

Les 10 000 exemplaires du collector épuisés dès la parution n’étaient donc pas qu’un feu de paille. En effet, au palmarès des ventes de BD, l’édition courante termine en deuxième position (derrière l’indétrônable Astérix) avec tout de même plus de 200 000 exemplaires écoulés en langue française. Nous en sommes rendus à la cinquième réédition ! En chiffre d’affaire, c’est le cinquième meilleur résultat en France, tous livres confondus.

Un grand merci à tous les libraires qui ont cru dès le début à cette résurrection. Un grand merci aux équipes des Éditions Kana pour avoir brillamment chevauché ce tsunami. Et bien sûr merci à tous les lecteurs et lectrices !

Et dire que nous n’avons pas prévu de suite. Aucun sens des affaires, ces auteurs !

Expo Goldorak à la Gare du nord

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême et la SNCF vous proposent jusqu’à fin janvier 2022 de visiter Gare du Nord à Paris une exposition grand format consacrée à notre BD Goldorak.

Avis personnel : l’image géante sur la façade est à tomber ! À l’intérieur de la gare, vous trouverez aussi de très nombreux agrandissements de planches et de cases. C’est une véritable immersion grandeur nature dans l’album. Enfin, ne manquez pas à l’extérieur de rendre visite à l’OVT d’Alcor dans son hangar. Spot à selfies !

Avec un grand merci à Toshiro Mifune qui a rapporté la plupart des images ce reportage photo.

© Gō Nagai / Dynamic Planning

Goldorak, par Xavier Dorison, Denis Bajram, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo au éditions Kana d’après le chef d’œuvre de Gō Nagai

 

Goldorak : Gō Nagai réagit à notre BD

Ce soir, nous avons découvert en direct le message de Gō Nagai sur notre Goldorak. Énorme émotion pour toute la team !

Je n’ai pas assez de mot pour dire à quel point cela me bouleverse. Et je sais que c’est pareil pour Xavier Dorison, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo.

Mille mercis, Gō Nagai !

 

Avec aussi un très grand merci à toute l’équipe des Éditions Kana pour ce magnifique cadeau de Noël !

Goldorak, c’est plus que de la SF

C’est la première fois que C’est plus que de la SF, le célèbre podcast de Lloyd Chéry, accueille autant d’invités. Enregistrée durant les dernières Utopiales à Nantes, l’émission est évidemment consacrée à notre bande dessinée Goldorak d’après Gō Nagai aux éditions Kana.

Vu le fabuleux accueil reçu partout, nous étions déjà beaucoup plus détendus qu’en début de tournée. Vous y entendrez donc les explications, les anecdotes mais aussi les blagues de Xavier Dorison, Denis Bajram, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo.