Réforme des retraites : les auteurs meilleurs avocats que les avocats

Aujourd’hui, je me suis fait une belle frayeur rétrospective. Hier, nous avons  obtenu un arbitrage très favorable aux artistes-auteurs dans les recommandations du Haut-commissaire pour la réforme universelle des retraites à venir. Or on découvre aujourd’hui que les représentants des avocats ont été beaucoup moins attentifs aux risques de cette réforme universelle :

Les avocats estiment être les plus menacés parmi les professions libérales: « Le doublement des cotisations retraite, de 14 à 28% provoquera notamment une hausse exponentielle du taux de charges des avocats, passant ainsi de 46 à 60% ». Source : Le Figaro

Depuis que je me suis aperçu pendant l’été 2017 que tout le monde nous avait oubliés dans la compensation de la CSG, j’ai compris une chose : nous ne pouvons compter que sur nous même. C’est pour ça que la Ligue des auteurs professionnels s’est créée, c’est aussi pour ça qu’elle s’est emparée très fortement du dossier de la réforme des retraites : si nous n’avions pas mobilisé toutes nos énergies pour faire comprendre au haut-commissaire, aux parlementaires et aux pouvoirs publics le risque pour la création, nous aurions nous aussi basculé à 28% de cotisations sociales…

Bref, les artistes-auteurs ont été meilleurs avocats de leur cause que les avocats…

Alors, auteurs, autrices, si ce n’est pas déjà fait, adhérez à la Ligue des auteurs professionnels : ligue.auteurs.pro