Utopiales 2017

Le programme des Utopiales Nantes 2017 est en ligne. En ce qui me concerne, je serai bien sûr présent comme auteur, mais aussi pour la première fois comme modérateur de tables rondes. En effet, j’avais envie de m’impliquer afin de mettre en avant mes confrères et leurs talents ! J’espère que ça fera plaisir en particulier aux auteurs de BD Mathieu Bablet, Jerry Frissen et Valentin Sécher 🙂

 

Voici donc le programme qui me concerne :


INTERRO SURPRISE : LE TEMPS DANS UNIVERSAL WAR ONE
Mercredi 1er novembre – 15h00 – Agora Hal

Denis Bajram a déclaré : « Le continuum espace-temps est un tout cohérent : le temps y est la conséquence de tous les voyages qui y ont lieu et qui y auront lieu un jour. […] les héros d’UW1 n’ont pas modifié l’Histoire : ils ont leur propre histoire de tout temps. Si leurs actes avaient été différents, l’Histoire aurait toujours été différente de tout temps. »

Regards croisés entre la physique et la création.
Avec : Roland Lehoucq, Denis Bajram


LE TEMPS EN BD
Mercredi 1er novembre – 16h00 – Scène Shayol

Selon Scott Mac Cloud, il y a toute une part d’art invisible dans la bande dessinée qui échappe au lecteur. Comment gérer la temporalité de l’action ? Comment rendre signifiant temporellement l’espace entre les cases ou leur organisation ? L’ellipse de la bande dessinée ne serait-elle pas une autre représentation discrète du voyage spatio-temporel ?

Avec : Valérie Mangin, Denis Bajram, Yoann, Grégory Panaccione, Giorgio Albertini – Modération : Gilles Francescano


LES MÉTA-BARONS, UNE BD GÉNÉRATIONNELLE
Jeudi 2 novembre – 13h00 – Scène Hetzel

Trente-sept ans que le premier tome de l’Incal, scénarisé par Jodorowsky et dessiné par Mœbius, est paru et que cette série mythique a accouché d’une autre série : les Méta-Barons. Également née sous la plume de Jodorowsky, elle est désormais reprise par Frissen et Sécher. Comment se glisse-t-on dans une aventure aussi longue ?

Avec : Jerry Frissen, Valentin Sécher – Modération : Denis Bajram


ANNIVERSAIRE DE LA RÉVOLUTION D’OCTOBRE
Jeudi 2 novembre – 14h00 – Scène Hetzel

Le 25 septembre 1917, le croiseur Aurore tire à blanc le premier coup de canon de la Révolution d’octobre. Ce qui suivra changera la face du monde. Quarante ans plus tard, Spoutnik 2 quitte la Terre et emporte Laïka dans son voyage sans retour. Parallèlement, l’essor de l’imaginaire science-fictif soviétique ne le cède en rien à celui des États-Unis. Et si la science-fiction c’était un peu la révolution ?

Avec : Yann Olivier, Aymeric Seassau, Denis Bajram, Patrice Lajoye – Modération : Xavier Mauméjean


JEUNESSE ET VIEILLISSEMENT DANS LA CRÉATION
Vendredi 3 novembre – 11h00 – Scène Shayol

Dans l’un des derniers James Bond, la « romance » entre Daniel Craig et Monica Bellucci a fait scandale du fait de la grande maturité de Bellucci,
tandis que celle avec Léa Seydoux (18 ans dans le rôle) n’a étonné personne. Outre les différences de traitement par genre, comment le vieillissement est-il représenté dans notre société ? Au cinéma, comme en BD ou dans les romans, comment représente-t-on le passage du temps sur les corps
et les êtres ?

Avec : Ariane Gélinas, Emma Newman, Valérie Mangin, Nabil Ouali, Olivier Bérenval – Modération : Denis Bajram


LE PASSAGE DU TEMPS
Vendredi 3 novembre – 19h00 – Scène Hetzel

« Songez que du haut de ces pyramides quarante siècles vous contemplent ». Ainsi s’adresse le général Bonaparte à ses officiers juste avant la bataille des Pyramides, le 21 juillet 1798, au pied des pyramides de Gizeh. En résistant aux épreuves du temps, les monuments anciens témoignent du passé même s’ils ont sans doute perdu la superbe qui était la leur. C’est
que le passage du temps use et transforme la matière, les créations humaines, les paysages. Comment se mesure-t-il ? Comment se représente-t-il ?

Avec : Valérie L’Hostis, Philippe-Aubert Côté, Denis Bajram, Marion Cuny – Modération : Bénédicte Leclercq


TIME WAR
Samedi 4 novembre – 9h00 – Scène Hetzel

Imaginons les guerres du futur. Les ordinateurs aux commandes pourraient-ils les rendre ridiculement brèves ? Ou mieux, tels les personnages de
Terminator, les soldats du futur ne pourraient-ils se poursuivre dans le temps pour changer chaque fois la face des événements? Et si le temps jouait un rôle primordial dans la guerre du futur?

Avec : Bertrand Campéis, Emmanuel Chiva, Laurent Genefort, Denis Bajram, Olivier Parent – Modération : Sara Doke


QUELLE GÉOPOLITIQUE DANS LA BANDE DESSINÉE D’ANTICIPATION ?
Samedi 4 novembre – 13h00 – Scène Shayol

La science-fiction ne se contente pas de redessiner les conditions sociales ou climatiques, de demain, mais aussi la géographie politique, au sens noble du terme, de l’avenir. Que deviendront les villes ? Ou les espaces périurbains ? Et les campagnes ? Comment habiterons-nous le futur ? Comment en tenir compte ou l’anticiper en bande dessinée ?

Avec : Denis Bajram, Christophe Bec, Alain Musset, Audrey Alwett, Erwann Surcouf – Modération : Lloyd Chery


ADAPTER UNE ŒUVRE EN BANDE DESSINÉE
Dimanche 5 novembre – 13h00 – Scène Shayol

Adapter un roman, changer le support de l’histoire d’origine implique des choix narratifs parfois radicaux et la fidélité pointilleuse n’est pas
forcément la « bonne » solution. De l’Énéide à La Horde du Contrevent, comment adapte-t-on une œuvre littéraire en bande dessinée ? Comment scénaristes et dessinateurs s’emparent-ils de l’univers de l’auteur ?

Avec : Julien Blondel, Aurélien Police, Éric Henninot, Valérie Mangin, Thomas Day – Modération : Denis Bajram


RENCONTRE AVEC MATHIEU BABLET
Dimanche 5 novembre – 15h00 – Scène Shayol

Mathieu Bablet est fan de films d’horreurs et de séries B. Fraîchement diplômé de l’ENAI de Chambéry (Enseignement aux arts appliqués & à l’image), il envoie le dossier de présentation de sa première BD à Ankama Éditions. La Belle Mort, son projet, est immédiatement repéré par Run, qui lui propose de le publier sous son label : 619. À suivre, après Adrastée et à même pas 30 ans, il se lance dans une fresque de science-fiction de plus de 200 pages, d’une beauté à couper le souffle : Shangri-La.

Modération : Denis Bajram

Affiche Geekorama collector

Vous aviez été très nombreux à vous enthousiasmer à l’idée d’acquérir un beau tirage collector de l’affiche du Geekorama festival. Ça y est, C’EST POSSIBLE :

60×50 cm, beau papier ivoire 170 g, tirage limité à 300 ex. et bien sûr signé.

Ne le cachons pas, le but de cet affiche collector est d’aider à financer ce tout nouveau festival. Je ne prendrai bien sûr aucun droit d’auteurs sur cette vente. En fait je n’ai rien demandé pour dessiner cette affiche, ça m’a paru un bon moyen d’aider à la création d’une manifestation geek dans notre Ville de Bayeux.

Si vous voulez aider, partagez ce statut. Mais commandez avant, il n’y en aura sans doute pas pour tout le monde ! 🙂

Avec un grand merci à Sandawe pour leur aide très précieuse.

Festival de Caudebec lès Elbeuf

Je serai le week-end du 7 et 8 octobre l’invité d’honneur du festival de Caudebec lès Elbeuf, près de Rouen.

Il y aura une exposition d’une quinzaine d’originaux d’Universal War One ainsi que de grands tirages numériques sur plexiglas. Je multiplierai aussi les ateliers et les tables rondes, on y parlera de création, de créateurs et je montrerai sur mon ordinateur comment je dessine aujourd’hui.

Comme c’est un salon aussi très orienté littérature jeunesse, n’hésitez pas à venir en famille !

La parti qui me concerne :

Samedi 7 octobre, à la médiathèque, à 16h :
Table ronde “Dessiner ? Un vrai boulot ! Arts ludiques : formations et carrières”.

Dimanche 8 octobre, à l’espace Bourvil :

De 11h30 à 12h30 et de 15h à 16h :
Ateliers numériques
Conférences / démonstrations où j’expliquerai à la fois comment et pourquoi je dessine en numérique.

De 16h à 17h :
Atelier : Le design d’un vaisseau spatial
À partir d’un objet de la vie quotidienne, le jeu sera de dessiner votre propre vaisseau spatial ! (10 à 15 participants).

À 17h :
Auteur de BD, une profession en danger
Table ronde autour des États Généraux de la Bande Dessinée.

Blois : Des Cités Obscures à UW2

Table ronde “Imaginaires de bande dessinée: des Cités Obscures à UW2” vendredi prochain à Blois dans le cadre des 20e Rendez-vous de l’Histoire. Pour une fois, Benoit Peeters et moi serons ensemble sur scène pour parler, non des États Généraux de la Bande Dessinée, mais de nos créations respectives. Au programme, nos rapports aux sciences et aux techniques, à la fiction et à la science-fiction.

Nous signerons ensuite nos albums, rejoints par Valérie Mangin. Signature sans dessin, comme à mon habitude.

information pratiques :
Vendredi 6 octobre 2017, de 17h45 à 18h45
Au café Littéraire du Salon du livre
Place Jean Jaurès 41000 Blois

Démonstration à Poitiers

Je serai à Poitiers dans moins d’une semaine, pour une conférence démonstration. Ne manquez pas cette occasion de me voir dessiner en direct sur ordinateur. J’expliquerai, entre autres choses, pourquoi j’ai basculé vers le numérique. Et ce sera aussi l’occasion de pouvoir discuter tous ensemble.

Dessiner à l’ère du numérique – Denis Bajram, auteur de la saga de science-fiction Universal War, a été l’un des tout premiers auteurs de bande dessinée à utiliser l’outil informatique pour dessiner. L’artiste racontera son parcours et évoquera les difficultés et les avantages du numérique par rapport au papier. Il dessinera en direct sur ordinateur, nous amenant dans la magie de son atelier. Organisé par le Miroir qui s’intéresse cette saison à la question des espaces et des frontières dans la BD de science-fiction au travers d’expositions et d’une série d’événements liés.

Le mercredi 4 octobre 2017 à 18h

Médiathèque François-Mitterrand
Salle Jean-Richard-Bloch
4 rue de l’Université 86000 POITIERS

05 49 52 31 51 – mediatheque@mairie-poitiers.fr

Entrée libre et gratuite

Kirby & Me

Puisqu’elle est parue ailleurs sur Internet, je peux donc vous montrer cette illustration que j’ai réalisée pour le magnifique livre hommage Kirby & Me. J’y ai aussi décrit dans un petit texte la difficulté que j’ai eu à aimer l’œuvre du King des comics. On se doit d’être le plus honnête possible quand il s’agit d’honorer sincèrement le grand Jack Kirby pour tout ce qu’il a apporté à l’Art de la Bande Dessinée.

Pour en savoir plus sur comment ce gros projet a été mené à bien, vous pouvez retrouver une sympathique interview de ses promoteurs, Mickaël Géreaume et Alain Delaplace, ici : http://www.brucetringale.com/kirby-and-me/

Il reste quelques exemplaires de ce magnifique ouvrage, je ne peux que vous recommander de l’acquérir, d’autant plus que les bénéfices vont tous à l’association “Hero initiative”, qui aide les auteurs de comics dans le besoin. Kirby & Me est disponible à la Librairie Metropolis de Bayeux, chez Arcanix Châteauroux, Librairix à Bourges, Bédélire Tours et Snorgleux Comics à Marseille ainsi que sur le site www.kirbyandme.com

Couverture 20 ans Marvel France

Panini Comics France m’a fait l’honneur de me proposer de réaliser une couverture pour l’anniversaire des 20 ans de Marvel France. Et ils ont eu le tact de me confier en plus un épisode marquant des FF avec Fatalis/Dr Doom, personnage fétiche de ma jeunesse de dessinateur. Merci de m’avoir offert ce moment de bonheur !

Ce Fantastic Four 1.2.3.4, de Grant Morrisson et Jae Lee sortira en octobre.

IIe Rencontres Nationales de la BD

Ces IIe Rencontres Nationales de la Bande Dessinée organisées le 5 et 6 octobre 2017 par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image promettent d’être tout aussi passionnantes que celles de l’année dernière. Ce sera aussi l’occasion de venir discuter avec Valérie et moi-même, qui y représenterons les États Généraux de la Bande Dessinée. On vous attend !

IIe Rencontres Nationales : Éducation et Bande Dessinée

Sous le titre Éducation et Bande Dessinée, la Cité internationale de la Bande Dessinée et de l’Image organise jeudi 5 et vendredi 6 octobre 2017 la deuxième édition de ses Rencontres Nationales de la Bande Dessinée.

Réunissant différents acteurs du secteur invités à débattre des problématiques professionnelles en cours, les rencontres visent à proposer un espace de débat et d’analyse pour l’ensemble de la profession, avec des éclairages issus des réflexions d’acteurs de la chaîne éditoriale ainsi que de grands témoins, permettant de restituer les enjeux de la bande dessinée dans un contexte plus large.

« Véritable observatoire du neuvième art, la Cité a choisi de s’intéresser aux relations qui relient l’enseignement et la bande dessinée. Officiellement étudiée en classe depuis la mise en œuvre de l’Histoire des Arts revalorisant les arts visuels (2008-2009), la bande dessinée semble avoir conquis des milieux qui lui ont longtemps résisté, à savoir, les programmes des premiers cycles d’enseignement, voire les études universitaires.

On ne compte plus les cas d’utilisation de la bande dessinée comme support d’enseignement. Ici et là naissent des initiatives telles que les classes BD, les séminaires pour les enseignants, les résidences d’auteurs en milieu scolaire, les projets de recherches pluridisciplinaires ayant en commun la bande dessinée…

S’adaptant à ce qui peut s’apparenter à un mouvement de fond, les éditeurs spécialisés se sont aussi emparés du thème, multipliant les collections à visée « pédagogique » (La Petite Bédéthèque des Savoirs, Sociorama, Cases d’histoires…).

Spécialiste du domaine, Nicolas Rouvière s’interrogeait récemment sur cette intégration de la bande dessinée en classe. Notre chercheur la jugeait « en trompe-l’œil », pointant, notamment, l’utilisation de la bande dessinée pour enseigner autre chose qu’elle-même, soulignant le manque de formation des enseignants et l’absence, encore aujourd’hui, d’un vrai consensus des parents d’élèves et du monde éducatif en faveur du neuvième art.

Le moment est donc venu de faire le point sur les relations entre éducation et bande dessinée ; d’envisager tous les aspects d’une vraie réflexion sur les pistes pédagogiques et didactiques que tracent l’enseignement et la pratique du neuvième art, ainsi que les méthodologies à appliquer en classe et sur les temps périscolaires. »

Ces rencontres bénéficient du partenariat du réseau Canopé du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de l’Éducation Nationale, des États Généraux de la Bande Dessinée, de GrandAngoulême, du Pôle Image Magelis et de la région Nouvelle-Aquitaine.

Renseignements, programme et inscriptions sur www.citebd.orgSourcewww.etatsgenerauxbd.org

Exposition : C’est arrivé demain

Je n’ai pas encore eu le plaisir d’aller vérifier de visu, mais tout le monde dit le plus grand bien de la grande exposition C’est arrivé demain que Poitiers consacre à la Bande Dessinée de Science-fiction. Ne serait-ce pour la richesse et la qualité des œuvres présentées, mais aussi au vu du sérieux avec lequel le commissaire d’exposition, Jean-Luc Dorchies, a organisé tout cela, je ne peux que vous recommander d’aller la visiter.

Je tiens à préciser que mon rôle dans l’organisation de cette exposition est très surestimé par l’article qui suit. Je n’ai fait principalement que prêter des originaux de références d’Universal War One.