L’auteur

Né aux portes de Paris en 1970, Denis Bajram dessine déjà de vrais petits albums de BD à l’âge de 8 ans. Après la fac de science de Jussieu, il étudie aux Beaux-Arts de Caen, puis aux Arts déco de Paris. Parallèlement, il est très actif dans divers fanzines BD, dont Le Goinfre qu’il dirige jusqu’à un Alph’art au salon d’Angoulême 1994.
En 1996, Il publie chez Delcourt son premier album, Cryozone, sur un scénario de Cailleteau. En 1998, les éditions Soleil lui permettent de devenir auteur complet avec Universal War One (UW1). Traduit aux USA chez Marvel, devenu une référence dans le domaine de la science-fiction, il fonde avec sa compagne, la scénariste Valérie Mangin, les éditions Quadrants. Ils réalisent ensemble deux étonnants albums concepts, Trois Christs, pour leur collection, puis Abymes, pour Aire Libre. Ensemble, ils s’engagent aussi socialement en créant avec d’autres le syndicat des auteurs SNAC-BD comme les États Généraux de la Bande Dessinée. Ce qui n’empêche pas qu’en parallèle, Denis code un jeu video, Urban Terror ou continue à faire de la musique. Après Paris, Angoulême et Bruxelles, il vit maintenant à Bayeux en Normandie, où il travaille sur une adaptation d’UW1 au cinéma et sur UW2, la suite tant attendue, chez Casterman.

Biographie complète

Autoportrait en Kalish, 2005

De la BD aux maths… des maths à la BD

Né aux portes de Paris en 1970, Denis Bajram commence à dessiner des albums complets dès l’âge de 8 ans… Ils sont heureusement restés inédits !

Après un petit tour à la faculté des sciences de Jussieu, il aboutit finalement aux Beaux-Arts de Caen, puis aux Arts déco de Paris, où il étudie la scénographie et le graphisme. Il y rencontre aussi, dans le fond des cours de math, un certain Mathieu Lauffray.

Remarqué dès 1987 par le fanzine Scarce, Bajram rejoint finalement l’équipe du Goinfre en 1992. Rédacteur-en-chef pendant un an, il le quitte après un Alph’art Fanzine au salon d’Angoulême 1994.

En dédicace sur Cryozone, 1997

Un auteur de science-fiction

C’est lors d’une réunion concernant la création d’un CD-rom qu’il rencontre Thierry Cailleteau et Guy Delcourt. L’un deviendra son scénariste et l’autre son éditeur sur Cryozone.

Après le premier tome, Bajram s’installe à Angoulême, où il travaille à l’atelier Sanzot puis à l’atelier Entropie.

En 1998, les éditions Soleil lui offrent la liberté de commencer une série en solitaire : UW1 (Universal War One).

Bruxelles, 2006

De Paris à Bruxelles

Denis dans son atelier à Bruxelles en 2004Revenu à Paris, il fonde avec Mathieu Lauffray, Alex Alice et Patrick Pion l’atelier Central Park. Il y commence le scénario d’une nouvelle série, Les Mémoires mortes, sous le crayon de Lionel Chouin aux Humanoïdes Associés.

Puis, il déménage à nouveau en 2000 : il part à Bruxelles, capitale de la BD, de la Belgique et de l’Europe. Là, il fonde un nouvel atelier avec la scénariste qui est devenue son épouse : Valérie Mangin.

Il y travaille, entre autres, à UW1, dont le sixième et dernier tome sort en 2006.

Le site bajram.com en 2000

Webmaster

Parallèlement, Bajram développe plusieurs sites internet : Après son premier site dès 1997, le bajram.com, il se met aux PHP et Flash pour ateliervirtuel.com, qui réunit sur internet une partie des membres de ses anciens ateliers.

Puis, pour mangin.tv, il développe en 2000 XuMuLu, un système de publication de site complet, basé sur des simples fiches xml.

Il est l’architecte et le créateur de plusieurs autres CMS pour de nombreux sites, liés à ses activités dans la BD, mais aussi dans le jeu vidéo.

Quadrant Solaire

En 2006, Bajram devient éditeur.

Il fonde avec Valérie Mangin un nouveau département éditorial au sein des éditions Soleil : Quadrant Solaire.

Bien sûr, Quadrant réunit tous les albums de Bajram et de sa femme, dont Trois Christs, leur dernier défi, mais il accueille aussi de nombreux autres projets grand public d’auteur.

Entre temps, Corinne Bertrand, une amie éditrice, a quitté Dupuis et a rejoint le projet. Denis et Valérie lui en confieront les clefs fin 2007. Sous sa nouvelle direction, le département éditorial élargi devient Quadrants.

Urban Terror

Développeur et jeu en ligne

Continuant sa passion pour la programmation acquis dès la tendre enfance sur ZX 81 et Amstrad 464, Denis écrit aussi plusieurs utilitaires pour faciliter son quotidien. Certains sont publiés sur softwares.bajram.com.

Passionné depuis longtemps de jeu video, il est devenu un des membres actifs de FrozenSand, l’équipe de développement du jeu de combat Urban Terror.

Il a aussi créé un puissant “bot” de contrôle d’Urban Terror pour son clan, les ~SG~ snipers gaulois.

Denis Bajram et Jean Wacquet, directeur de collection de Soleil, parlant avec Joe Quesada “editor in chief” de Marvel à Angoulême 2005.

Un touche à tout

Devenu une référence dans le domaine de la Bande Dessinée, Denis Bajram, aime aussi comme on l’a vu passer de longues heures à développer des programmes informatiques. Ceux qui le connaissent savent qu’il peut passer des soirées à parler de philosophie, de théologie et de politique, de littérature classique comme de science-fiction, de vin et de fromage, d’architecture et d’histoire de l’art, de musique classique ou de pop avant-gardiste…

Au sujet de la musique, il en a aussi beaucoup composé et joué. Du plus sérieux au plus… comment dire… merdique. Il a même pendant un temps hésité entre les carrières d’informaticien, d’auteur de BD ou de musicien. Après avoir eu plusieurs groupes, ses activités dans la bande Dessinée l’ont finalement détourné des concerts. Mais il aime toujours, les longues nuits d’hiver, enregistrer sur sa guitare basse et son piano des morceaux de musique incongrue…

L’atelier de Valérie et Denis, extrait du tome 3 d’Abymes

Bayeux

Aujourd’hui, Denis et Valérie vivent à Bayeux en Normandie. Après y avoir dessiné Trois Christs, un étonnant album concept de Valérie pour Quadrants, il illustre de nouveau son scénario pour Abymes dans la prestigieuse collection Aire libre. Le couple écrit aussi ensemble, donnant naissance à Expérience Mort chez Ankama.

C’est à Bayeux que le journaliste Thierry Bellefroid termine ses entretiens avec Denis. Ils donneront lieux à un copieux livre, Bajram, Destructeur d’Univers, rempli de dessins d’enfance, de photos oubliées et d’illustrations rares ou inédites.

Sous la protection d’une des plus vieilles bandes dessinées connues, la fameuse Tapisserie de Bayeux, il n’envisage pas pour l’instant de nouvelles migrations !

Engagement social

Denis a toujours été très impliqué collectivement, ne serait-ce que dans les fanzines et les ateliers. Au début des années 2000, il s’était investi dans la création de la MDABD, première association d’entraide des auteurs de BD.

En 2007, Valérie et lui sont parmi les fondateurs du syndicat des auteurs de BD au sein du SNAC (Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs). Il leur paraît en effet impensable de profiter tranquillement de leur succès dans la BD en oubliant leurs collègues moins favorisés.

Cet engagement les amène en 2015 à créer avec Benoît Peeters les États Généraux de la Bande Dessinée. Dans un contexte de crise, l’association a pour but d’analyser économiquement et sociologiquement la situation de tous les acteurs de la BD pour essayer de dessiner un avenir plus favorable à tous.

Universal War Two

Pour Universal War One, l’aventure continue : la série a été publiée aux USA avec succès par le célèbre éditeur Marvel, et une option cinématographique ambitieuse a été annoncée par la société uMedia, pour réaliser les 6 tomes en un seul grand film “live”.

Mais surtout, Denis s’est enfin attelé à Universal War Two, la suite tant attendue d’Universal War One. En 1997, alors qu’il scénarisait déjà tout UW1 d’un seul tenant, Denis a aussi écrit le synopsis de deux suites, UW2 et UW3. C’est même pour cela que la première saga ne s’appelle par “Univers War” tout court !

C’est la prestigieuse maison d’édition Casterman qui publie UW2 à partir de 2013.