En direct de 1996

C’est donc vrai, j’ai été jeune !

Merci à Philippe Tomblaine pour avoir retrouvé cette page de la Charente Libre en 1996.