Soisson, cathédrale martyre

Cette nuit, la tempête a éventré la rosace de la façade de la cathédrale de Soisson. Cette pauvre église, chef-d’œuvre du premier gothique, avait déjà souffert d’une mauvaise restauration au XIXe siècle, puis avait été en partie détruite pendant la première guerre mondiale.

Mais la structure de la rosace avait, jusque là, échappé au massacre…

 

Publié le Catégories
Commenter Partager Google+ LinkedIn