20 mois sous état d’urgence…

Je me souviens que beaucoup s’étaient moqués de mon pessimisme quand j’avais écrit qu’on partait vers un “état d’urgence permanent” au moment du premier vote sur le sujet en novembre 2015. L’Assemblée Nationale vient pourtant de le re-prolonger jusqu’à juillet 2017, au bout d’à peine quatre heures de débats, et ce par 288 voix contre 32. En juillet, on aura donc passé 20 mois sous état d’urgence.

Et ensuite ? On sait qu’il sera impossible au vainqueur de l’élection présidentielle de mai 2017, très probablement de droite, voire d’extrême droite, d’en sortir rapidement. Ce serait passer pour un faible en matière de sécurité, surtout après les socialistes réputés pour leur “laxisme”. Et ce serait aussi se priver d’un outil bien pratique contre la contestation sociale, comme on l’a déjà vu hélas… L’état d’urgence deviendra aussi commun que le plan Vigipirate.

Que se passera-t-il alors si par malheur survient un nouvel attentat majeur ? Quelle rodomontade va-ton trouver pour monter d’un cran ? La loi martiale ? Et on moquera de nouveau mon pessimisme quand je parlerai de risque de “loi martiale permanente” ?

Publié le Catégories
Commenter Partager Google+ LinkedIn