André Isoir

Une bien triste nouvelle pour les amateurs d’orgue que le décès d’André Isoir.

Au-delà de ses fameux enregistrements de Bach, j’avais découvert grâce à lui beaucoup d’œuvres méconnues et même quelques compositeurs oubliés.

C’est encore une grande perte pour l’orgue après celle de Marie-Claire Alain.

Je sais quels CD j’écouterai demain.

Publié le Catégories
Commenter Partager Google+ LinkedIn