TV 50 degrés nord

Un reportage photographique de Valérie Mangin

Le 25 septembre dernier a eu lieu le lancement d’ARTE Belgique, décrochement de la célèbre chaîne culturelle franco-allemande.

Sa première émission est un talk-show quotidien diffusé de 20H15 à 20H40 : Cinquante degrés nord, la latitude de Bruxelles.

Il est animé par un journaliste que tous les Belges BDphiles connaissent bien : Éric Russon qui avait coutume d’interviewer les auteurs de Bande Dessinée sur Télé Bruxelles et sur La Première (RTBF).

Selon le présentateur lui-même, Cinquante degrés nord a vocation a dédramatiser la culture, éviter un ton solennel et développer l’esprit critique. Ce n’est donc pas parce qu’il officie à présent sur ARTE qu’Éric Russon va s’arrêter de parler de Bande Dessinée à la TV. Dès sa deuxième émission, il nous a même fait le plaisir d’inviter Denis Bajram à parler d’UW1 et celui-ci ne s’est pas fait prier.

L’enregistrement de Cinquante degrés nord a lieu à Bruxelles, à Flagey, un lieu culturel mythique en Belgique. Ce splendide bâtiment des années 30 a notamment abrité l’INR, la première radio belge.

Sur son site internet officiel, on peut lire que c’est toujours aujourd’hui “un pôle culturel vivant de jour comme de nuit et un acteur de pointe de la vie culturelle, ouvert aux différentes musiques, offrant une large part à l’image et à l’interpénétration des différentes disciplines artistiques”.

Il est donc tout naturel qu’il accueille aussi à présent une émission dédiée à l’expression artistique sous toutes ses formes. Avant l’enregistrement de l’émission à laquelle doit participer Denis a lieu celui de la première de Cinquante degrés nord.

 

Publié le Catégories
Partager Google+ LinkedIn